top of page

Les gardiens du temple : des preneurs d’otages ?

L’expression revêt un caractère souvent péjoratif. Elle condense les questions d’histoire, de loyauté mais

également de changement. Comment s’appuyer sur ces voies dissidentes pour bâtir une vision partagée?


Par Maximilien Bachelart et Bérengère Tailleux











33 vues0 commentaire
bottom of page